Archives du mot-clé « calotte »

Réchauffement planétaire…………………….. Mon simple avis.   9 comments


 

Sur le sujet du réchauffement planétaire ou des pôles, les avis sont partagés sinon rejetées ou démystifiées.

Cet article est ce que j’en pense et ce que je réalise de mes yeux au fil des années et n’est absolument pas scientifique! 

Je crois que mes dires sont véritables et de ne pas voir les changements climatiques se désagrégés comme depuis quelques décennies est de fermer les yeux pour ignorer les faits…….

En premier lieu, je demeure dans le nord du Québec aux limites du 48ème parallèle, dans la région de l’Abitibi-Témiscamingue.

Dans mon jeune temps de gamin, la neige l’hiver bloquait les réseaux routiers des jours durant, nous montions sur les bâtiments avec les lames de neiges formées par les vents pour vous mentionner que ce n’était pas uneneige_quebec(1) illusion de grandeur face à ce que j’étais haut comme trois pommes…. Les bâtiments étaient de la même tailles qu’aujourd’hui Clignement d'œil . Hé oui!!!

N.B.  Le souligné, des gens m’ont déjà sortie la connerie que c’était dût que j’étais plus petit que je voyais la neige plus haute. ^^ 

Pourtant d’année en année, la neige est de moins en moins présente, oui, parfois de fortes précipitations mais jamais comme du temps (30-40 ans) mais cela doit être mon imagination………….

Quand nous entendions parlé qu’il pleuvait dans le sud de la province, nous en revenions pas, en décembre, il pleut à Montréal et ici, -36° Celsius….. Nous avons parfois des moments de froid intense de nos jours mais sur de très courtes périodes. Depuis plus de 15 ans si ce n’est pas un peu plus. Nous avons pratiquement les mêmes conditions climatiques que Montréal et même parfois New-York sans ambitionner sinon, un décalage de deux à trois semaines sur les saisons. 

778px-Robert-Bourassa_ReservoirUn fait peut-être insignifiant mais quand nous étions jeunes, s’amuser dehors bien emmitouflés était d’avoir la “morve” au nez et les lèvres gercées.  Aujourd’hui? Toujours la morve au nez que les enfants ont mais nous ne voyons plus de gerçures comme auparavant. Pourquoi?  L’humidité est plus présente? C’est ce que j’en déduis. Serait-ce dût aux changements des cours d’eau des complexes hydroélectriques?

Prenez juste le Barrage Robert Bourassa, anciennement appelé le barrage de LG2 sur la Rivière La Grande, ce barrage à lui seul à créer un bassin d’eau 2.5 fois la grandeur du Lac St-Jean ou du Luxembourg pour mieux vous situer.

Cela doit faire en sorte de changer les taux d’humidité surement à mon avis qui fait en sorte de ne plus gercer des lèvres l’hiver ou c’est que les hivers sont moins froides maintenant.

Je suis quelque peu en connaissance de cause de l’immensité de cette retenue d’eau, j’y étais résident, Radisson, le village du chantier de LG2 de 1979 à 1981.

 

 

En seconde vision sur le réchauffement climatique, les calottes glacières des pôles fondent avec de moins en moins de banquises pour les ours polaires………NothBeforeAfter

Ce qui en résulte que les ours polaires migrent vers la terre ferme et les gardes-chasses doivent les déporter ailleurs loin des habitants ou les abattre malheureusement en quelques occasions….  

C’est surement une illusion également du réchauffement climatique sur la planète et je ne parle que de ce que je vois de mes yeux et que l’on rapporte d’une multitude de sources diverses…….

Greenpeace lance l’alerte depuis des années et ce n’est pas à tords, bien au contraire!!!!!!

 

Publiée dans le 2013-07-24 Le pôle Nord, bastion de la glace froide et stérile éternelle, est un lac. La mer de glace diminue depuis des décennies. Le lac au sommet du monde est une eau peu profonde et pure fraiche à base de glace fondue. Voyez par vous-même sur ces prises de séquences caméra vidéo.

Et si nous regardions sur l’ensemble de la planète similairement de la manière que je vois mon coin de pays,  face aux pluies et tous les intempéries connues, je ne crois pas que je suis dans le champs, les vaps ou de la manière que nous voudrions bien l’écrire Clignement d'œil

Alors sarcastiquement, continuons de fermer les yeux sur la déforestation avec des coupes à blanc , de développer les minières pour de l’or (le métal insignifiant que l’homme idolâtre), le charbon, l’amiante et sans compter tous les autres minières de produits dits “ indispensables”…..    Continuons de siphonner la planète en forant comme des enfant avec une paille dans la crème glacée pour l’or noir qui est remplaçable par des énergies équivalentes qui ne sont pas fossilifères telle le pétrole à base d’algue pour ne citer que celle-là. Nous sommes gourmands et nous consommons en ignorant les dommages futurs ou plutôt en s’en foutant simplement.

Publicités
%d blogueurs aiment ce contenu :