Lorsque tout est contre tout…..Mise au point personnelle.   2 comments


Ne vous attendez pas à quelques lignes seulement dans cette page, je crois que ce sera plutôt un texte assez long, de plus en plus long………….Probablement que pour ne pas abréger le moins possible, je ferai une ou des pages qui seront rattachée à celle-ci.

Si vous croyez lire une aventure imaginaire, un récit fictif ou de la science fiction….
Désolé mais c’est mon histoire que j’me conte pis que j’veux bien partagé avec ceux qui sont intéressés. Au lieu de me plaindre à qui mieux-mieux, de défoncer un mur ou blesser quelqu’un physiquement ou moralement, j’fais face à ma réalité puis ceux et celles qui vont la lire ma réalité, vont peut-être mieux me comprendre.


En fait, c’est une parcelle de ma vie sur un période d’environ 15 ans. J’écris ici car je suis fatiguer, voir écœuré de me faire dire,”cristie, t’as passé en dessous d’un truck”, “Ouen, méchante débarque mon Frank” ou bien, “ Tu as fais une tentative de suicide?” Pfffff… Si cela avait été le cas, j’écrirais pas ces mots en ce moment. Si j’ai besoins d’attention, je sais comment l’attiré sans faire un geste insensé à mon avis.

Je vous fait une mise en situation de pourquoi, je dois me battre avec le système de santé Québécois, mes déboires financiers ainsi que tellement de monde que j’ai blessé dans le passé, soit en amitié ou en amour.

Cela a commencé en 199? 199?, vers la fin des années 1990 en tous les cas… J’imagine que c’est l’âge qui commence à faire des tiennes ou mon train de vie antérieur….

Je veux raconter cela pour exprimer mes états d’âmes, mes craintes, etc… Pas pour blâmer quelqu’un si ce n’est pas moi. De plus…… Je ne recherche aucune pitié, la pitié, je l’ai pour le chien dans le banc de neige, pas pour l’humain. Dans ce cas, je dirais plutôt de la compassion.

Je connu une jeune femme dans ce temps, très important de le mentionner, elle est l’élément déclencheur de ma mise en situation……… Je n’y apposerai pas de prénom,ça donne absolument rien de toute façon.

Ayant été trôlé par elle, j’ai mordu à l’hameçon comme tout homme aurait fait dans ma situation. Avec le temps, nous avions de bons moments jusqu’au moment qu’elle voulu contrôler son univers un peu trop à mon goût y étant inclus. On a organisé un p’tit souper très et trop bien arrosé pour régler les points sensibles. Tout allait comme sur des roulettes jusqu’au temps où elle parla d’aller à Noranda un peu plus tard (dans le temps de la St-Jean). j’me dis,”Bofff, ça va y faire du bien”. Je m’offris pour rester avec ses enfants pendant qu’elle allait sortir. Une amie à elle se joint à nous après le souper ainsi qu’un ami à moi. On décida de monter au dernière étage où demeurait l’amie de ma blonde du moment.

Je demanda une condition, si vous sortez ensemble et que je garde les enfants pendant ce temps, que vous ne prenez pas le volant ce soir.

-Oui, bien sur Frank!!!!!!!!

Un peu plus tard avant leur départ, Ma dite “Blonde” me dis, “ je descends chez-moi me changer avant de partir.

-D’accord!

Son amie me dit par la suite, “Frank, elle veut que j’aille la rejoindre et on part avec son char……

-TabK que j’me suis dis dans ma tête……. Elle veut partir avec son char quand-même………

Étant comme je suis, spontané dans mes actions parfois, trop souvent……..  J’eus le réflexe de passer par dessus la rampe de la galerie pour arrêter la Demoiselle en question…….. Sautant du balcon à 4 pieds du sol, il y a rien là

L’erreur de ma vie………………………Une souper très arrosé, deux étages plus haut que ma pensée, j’me souviens que mon ami a voulu me poigner avant que je saute mais ce fut trop tard………. Le vol de “Superman” à la verticale s’est finit sur le trottoir une 20taine de pieds plus bas….

Résultat, j’me suis relevé debout, j’avais bien sur, tombé sur mes pieds amortissant la chute en pliant les genoux. Tout en me tapant la mâchoire sur le genou, sectionnant presque ma langue., sur le coup, pas vraiment de douleur.

Je me souviens d’une voisine du coin qui est venu me parler et que je capotais en postillonnant du sang partout vu la condition de ma langue…… Je m’excuse envers cette personne et si un jour, je la croise, je lui ferai des excuses de vive voix. Le reste de la soirée est très vague……..Et j’avoue que je préfère ne pas m’en souvenir de toute façon.

Le lendemain,
                    je vais me souvenir de ce matin certains, (pas si sur que cela, vous saurez plus loin ce que je veux dire), des douleurs que j’avais jamais eu dans le passé si intenses entre mes omoplates et le genou droit (ma mâchoire l’a baisé, ah oui, j’ai encore la marque de dent sur le genou..). 

Avec le temps et l’entêtement, les douleurs disparurent et la vie continua son p’tit bonhomme de chemin.

En 2004, j’étais évaluateur résidentiel pour une firme d’évaluation résidentielle, commerciale, industrielle en sinistre et etc.  J’aimais cet emploi, j’me sentais à ma place, j’avais pas l’impression d’y aller à reculons. Certains nous voyaient comme un sabot de Satan (hé coucou toi 😉 ). Moi, je pensais que peu importe, j’appliquais les règles logiquement cas par cas sachant que cela changeait pas ma paie. je travaillais avec jugement du dossier en question et si litiges quelconque, on le refile à un autre qui va y aller sans parti prit par exemple.

Pour en revenir au fait, tout allait bien, dans le meilleurs des mondes même si je m’en rendais probablement pas compte… Le 7 août 2004, “Osisko en lumière”!!!!
Que c’est jolie!!!!!   J’ai regardé les feux d’Artifices en présence de ma fille puis on finit la soirée ensemble.

Bizarrement, je fît des rêves étranges ou cauchemars quelques nuits au par avant que je me réveillais dans mon rêve ayant pas de sensations aux membres supérieurs.. Je crois que mon système m’avertissait… (Heille mon p’tit Frank, tu vas avoir la surprise de ta vie……)

À mon réveil le matin suivant les feux d’artifices, soit dimanche le 8 août 2004, je me réveillais avec des douleurs semblable à si un poignard me traversait la poitrine de bord en bord pour sortir entre les omoplates.C’est l’impression que j’avais, avant même de bouger, j’ai pensé à un infarctus ou semblable, les bras entiers étaient engourdis ou endoloris…  

Quand j’eus l’idée de me lever du lit….. Oups……  FU(censuré) Le haut fonctionne pas pis j’veux mourir sur le coup de la douleur en essayant de me lever……J’ai du lâcher un méchant crie, ma fille est venue me voir……… “Ma fille, j’pus capable de bouger les bras…….. Tu dois m’aider à me tirant du bras pour que je vire face à terre.” Qu’elle fît comme une grande dame malgré qu’elle était une toute jeune adolescente!!!!!!! Pas évident de ne pas montrer la douleur comme celle-là devant votre enfant pour montrer qu’il y a pas si pire……..:(  C’est les pires douleurs que j’ai le souvenir, assez pour ne pas souhaiter ça à personne, que je n’aime ou pas…

Entêté comme je suis, noé l’ambulance!! Je ne sais pas du tout pourquoi mais on part d’ Évain pis on monte à l’urgence de l’hôpital de Rouyn-Noranda. Cristie que chus tête de mule….. “Cute à voir surement un gars qui conduit de la gauche avec la main droite sur la tête pour amoindrir les douleurs et que sa fille change la position du bras d’embrayage à ma demande……

Ce fût le jour où j’appris que le système de santé a des ratés sévères…..

Je rencontra un “urgentologue” ou un Doc qui “patch” les trous d’horaires, Un médecin qui était pas dedans sa profession ce jour là?? Encore un “de toute façon”, je suis pas un juge, ni un médecin mais cristie que je sais que j’avais pas un mal imaginaire ou un muscle endolori……  

-Monsieur, vous avez un nerf ou muscle d’enflé et peut-être déplacé, prenez ces relaxants musculaires et dans quelques jours, vous serez mieux… Wow!!

-Pas de prises de rayons X? ou je sais pas quels tests possibles pour voir au juste ce que j’avais pour avoir paralysé partiellement et ayant des douleurs qui rendrait agressif bien des gens…
 
Il me répondit que c’était lui le médecin et j’avais pas les connaissances pour le contre-dire…… Ce fût un “crissss” pensé assez fort pour qu’il le voit dans mon regard et m’avertis que les gardes seraient rapidement auprès de moi. Hé bien, mes yeux étaient des armes pfffffff. j’ai rien répondu, j’me suis rhabillé lentement avec l’aide d’une infirmière et partis sans rien dire avec ma fille également comme la venue à l’urgence….

Je comprends toujours pas comment ça que ce fut un chiropraticien qui m’arrêta sur le champs, me donna un traitement d’étirement vertébrale pour me soulager de la pression de mes vertèbres qui me causaient les douleurs.
Qui de plus, il contacta mon médecin de famille que j’avais à l’époque pour qu’il me rencontre le plus rapidement possible à son cabinet.
Je la comprendrai jamais………………………………………..

Je publie cette page qui est la première qui me ramène dans mon histoire au début de mon obstination à la douleur et une bataille médicale qui me put au nez de penser que d’autres passent dans des étapes similaires et beaucoup plus grave……

J’écris pas comme cela pour le suspense, je sais que quelques ami(e)s le liront probablement et j’aimerait des commentaires, j’ai pas peur des mots et si le besoins se fait sentir, je répondrai en même temps que la publication du commentaire si le cas.

Alors j’me retrouve dans pas long, sur la prochaine page ces jours-ci, peut-être dans les heures qui suivent ???? 😉

publié 26 août 2011 par Pufcorn/uɹoɔɟnd

2 réponses à “Lorsque tout est contre tout…..Mise au point personnelle.

Abonnement aux commentaires par RSS.

  1. Very energetic article, I enjoyed that a lot. Will there be a part
    2?

    J’aime

    • Thank you!
      This is a face to face myself. How to say … To put the past behind, accept my situation and more a mea culpa for some people ….. In public, this is not really the best way, but the lie can not be!

      There are 4 parts in all.
      If you go to the central menu at the top center, move your mouse over the title: ‘Lorsque tout est contre tout…. Mise au point personnelle’ you will see parts # 2, 3 and 4 (final).

      Francis

      J’aime

Merci de commenter :)

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :