Noël c’est d’la marde ^^ Parodie des fêtes (vulgarités)   19 comments


Hé oui… Aussitôt que les décorations de l’Halloween sont enlevées que celles du temps des fêtes nous accaparent pour presque 2 mois…
Les fêtes qui illuminent les jeunes enfants, ruinent les parents, profitent aux grandes chaines de magasins et nous lassent avant son arrivé…

Mais suis-je seul à vouloir hiberner du début décembre jusqu’au 3 janvier suivant ??? Non?
Et bien pour vous défouler ou simplement rigoler, voici un petit chef-d’œuvre musical pour vous mettre dans le temps des fêtes.^^

 

Album sorti le 8 novembre 2013

Chanteur : Éric Salvail
Script-édition : Rémi Bellerive
Réalisateur-Monteur : Sylvain Lavigne

Site de référence pour ceux qui ont une âme ;) http://ericsalvail.bandcamp.com/album/no-l-cest-dla-marde
N.B. ces chansons sont offertes gratuitement

Sur ce, Joyeux endettements ;)

Advertisements

Publié 12 novembre 2013 par Pufcorn/uɹoɔɟnd dans Cru , pété, 18+

Mot(s)-clé(s) associé(s) : , , ,

19 réponses à “Noël c’est d’la marde ^^ Parodie des fêtes (vulgarités)

Abonnement aux commentaires par RSS.

  1. Je déteste les fêtes .. l’Halloweens n’était pas encore arrivé que les décos de noel commencaient a apparaitre sur les tablettes. Les gens finissent tout le temps a dépenser une fortune en bouffe(donc et beaucoup de gaspillages) et cadeau qu’il y a toujours des gens mécontent ..
    sans parler qu’on se fait casser les oreilles pendant deux long tres long mois
    A noel moi je m’isole encore plus ..

    J’aime

    • Hé bien, bienvenue dans le club…….. si tu as écouté les chansonnettes, elles chantent d’elles-mêmes ce que sont les fêtes. Le titre est tous à fait ce que j’en pense…. Moi aussi, je m’isole, pouvoir dormir et me réveiller le 3 janvier, une fois passées ces fêtes, je ferais!
      OST… Ostentatoire 😉

      J’aime

  2. J’ai toujours détesté ces fètes ou culminent l’hypocrisie……….la famille!!!!!!!Un bien grand mot:5 ans que je suis seule ,pour ces fetes ,j’aime l’esprit ,les bougies……)°Meme en couple,nous étions seuls ,les petits rejetons que nous étions ,des cadeaux inutiles……Et cette habitude à s’empifrer ………Gaspiller ………,parreil je m’isole encore plus de cette course effrenée vers la consommation abusive…….Me reste les souvenirs d’enfance ou le père Noel me faisait encore réver ………..

    J’aime

    • Moi qui croyais me faire lancer des insultes car je me gêne pour dire ce que je pense..
      J’essaie tout de même de ne pas blesser les gens mais il y a toujours des dommages collatéraux comme dans les guerres ….
      C’est une raison que j’indique que c’est vulgaire au titre. Oui, comme tu dis, les souvenirs de l’enfance, c’est la seule positivité que j’y vois de ces fêtes commerciales.. Les jeunes enfants sont heureux, quand c’est rendu que les plus vieux sont déçus de ne pas recevoir ce qu’ils désiraient, c’est là que le manège devient ridicule. Je fais le père-Noël pour un couple d’ami, c’est le seul temps que je suis vraiment heureux des fêtes, de voir des enfants ayant les yeux pétillants et qu’ils donnent tant d’amour à Papa Noël mais c’est une partie du passé..

      Dis Père-noël, nous n’avons pas de cheminée, comment tu es entré? Magie!!!! Par les radiateurs électriques °) Pourquoi tu crois que je suis si mince maintenant? ^^
      (véridique)

      J’aime

      • Un père Noël avec des sabot, une queue et une fourche???
        T’es sûr que ce n’est pas Halloween? 😉
        La seule chose que j’aime bien, à Noël, ce sont les illuminations. Surtout dans ma ville. Elle est de taille moyenne (15 000 habitants) et mis à part le tribunal et la prison – ils en construisent une deuxième – la ville est plutôt triste. Voire même moche. Les guirlandes égaillent un peu, et les gens sont – un peu – moins moroses.

        Pour ce qui est de la bouffe, je ne fais pas plus en quantité, et surtout, je ne fais pas ce que l’on me dit de faire. Par exemple, pas de dinde; ni de bison, encore moins d’autruche; une année, j’ai fais un rôti de porc, qui aux dires des convives, était excellent. D’un autre côté, s’ils n’avaient pas dit qu’il était bon, mon rôti, ils finissaient le repas dehors; c’est comme ça chez moi! 🙂

        Cette année, on mange le chat! Cela fait sept ans qu’on le nourrit, à son tour de nous nourrir. Elle fait presque sept kilos, on aura à manger pour quelques jours, je pense. 😉 En fait non, ma femme et ma fille ne sont pas d’accord. 😦 Le chat non plus d’ailleurs. Elle me regarde bizarrement…

        J’aime

      • ^^ Bien oui, un Diablotin de Noël ^^ Les sabots dans des bottes de pluie, la ceinture et le coussin retiennent les deux queues bien camouflées et je troque pour le moment ma fourche, eeeeee « la » fourche plutôt pour une fée 😉 Les cornes dans le front sont dissimulés dans la tuque à pompon!! Mais je crois que tu viens de répondre à ma question; pourquoi les enfants de demandent des friandises? 😉

        Oui, comme ici en fait, la « minicipalité » (45 000 habitants avec les arrondissements) met des décorations aux lampadaires et certaines résidences sont joliment décorées. Il y a aussi de la musique dans les rues du centre-vile « c’est Noël car il neige dans ma tête » mais à la sortie des bars et bistros, certains ont Noël dans le nez… ^^

        ^^ C’est coutume ici également les fêtes de certains qui finissent dans le banc de neige à beugler le caribou LOLLLLLLLLL! Mais je crois que ce n’est pas la bouffe qui est la fautive..^^

        Mon chat s’est sauvé quand il a lu ces lignes LOLLLL, Moi, je te suggère si tu es rendu au chat de virer végétarien, c’est cruel les boules de poils dans la gorge!
        Ahhhh Chatte, et pas chat!!!!!! ^^

        J’aime

  3. Bonjour,
    Un sujet sensible en effet. La société n’est faite que de consommations et incite malheureusement les familles démunies à parfois s’endetter pour répondre à ces fêtes devenues trop commerciales ! C’est ce qui me scandalise …. Par ailleurs , nombreux sont maintenant les enfants qui, des leur plus jeune âge, ne « croient » plus au Père Noël.
    Les cadeaux des « grands » qui souvent finissent sur les sites de vente en ligne …
    In fine, on s’aperçoit que tout cela n’est qu’une mise en scène de plus permettant à cette société de « soumettre » le peuple !
    Joyeuses Pâques a tous 🙂

    J’aime

    agendaide - échange de services entre particuliers
    • Bonjour,
      Voilà le grave problème, ce n’est plus une « fête » pour rassembler les famille comme dans ma jeunesse, outre le débat religieux, il y avait tout de même ce bienfait…
      Je trouve bien courageux ce Éric Salvail d’avoir fait cette parodie, il me plait de plus en plus. ^^
      Mais en écoutant les paroles, ce n’est que ce qu’est le temps des fêtes de nos jours……
      Le seul temps que je fête vraiment, c’est d’enterrer l’année, toujours sur mes deux pieds bien portant sauf le lendemain 😉

      J’aime

      • Bonsoir
        En effet … La misère humaine qu’engendrent aujourd’hui ces fêtes dont nous gardons d’agréables souvenirs de notre enfance (enfin pas certaine d’ailleurs, rires ,,, née le 23, mon anniversaire et Noël ne faisaient qu’un … ) fait que nous en arrivons à ces réactions que vous obtenez de vos lecteurs.
        Ce sont des moments festifs que j’appréciais par le passe, mais en avançant dans la maturité (pour ne pas dire en vieillissant 🙂 ) je les appréhende de plus en plus … Mais peut être que nos craintes sont également liées à la peur de l’isolement pour bon nombre … Au sentiment d’être oublié(e), voire inexistant (e) ….
        Houlala, ça sent la psycho de boulevard …. 🙂 🙂 🙂
        Belle fin de soirée à vous, quant à moi, je devrai déjà avoir rejoint Morphée !

        J’aime

        agendaide - échange de services entre particuliers
      • Bonsoir! désolé de l’attente…. Travail oblige à travers les occupations…….

        Hier j’ai eu la demande de faire le papounet Noël une fois de plus, que ferais-je pas pour rendre heureux de jeunes enfants surtout les enfants de mes amis!!! C’est le seul temps que les fêtes m’amènent une réelle joie 😉

        Effectivement, un 2/1 pour les parent mais l’inverse pour les enfants lorsque l’anniversaire est près de ces temps de fêtes…

        j’ai les deux pieds dans le vieillissant, mon petit corps me l’affirme, mon radotage également^^. j’était une vraie mule étant jeune et ça l’air qu’avec le temps, c’est du pareil au pire Hahahahaha!!!!

        Pour ce qui est de la solitude, j’espère ne pas me faire placer dans un foyer pour dormir comme une bûche gazée au pilules……Une petite blanche pour le mal de tête, une verte pour le mal de ventre et une brune pour les selles…. Eee un supo pour le tout à la place ? ^^ Pas de pilule bleue pour hanter les dames? ^^
        C’est de la psycho d’oligarchie……

        Bonne fin de soirée 😉

        J’aime

  4. Le réveillon du 31 Décembre, en voilà une fête! Les restaurateurs qui multiplient leurs prix par trois, tout en servant la même marde décongelée. Cette année, j’ai fais le réveillon chez moi, pour une fois, et c’est moi qui avait invité; cela c’est fini en beuverie générale, au point que les invités ont été obligés de dormir sur place. Avec le chat.

    A propos du chat, tu ne connais pas la mienne, une vrai saloperie ambulante. Son nom est Chipie, mais je l’ai surnommée Connasse Poilue…et elle répond! 🙂 Elle me prend pour un coussin, ou un griffoir, c’est selon son humeur. J’ai les bras couverts de cicatrices, ma fille aussi, la seule personne que cette rascasse à poils aime bien, c’est ma femme. La nuit, l’appartement lui appartient, si quelqu’un se lève, c’est une proie potentielle, une souris à taille humaine, un piaf gigantesque…bref, un casse-croute qui marche. Et elle est suicidaire, en plus. Elle est tombée trois fois de la fenêtre, et comme elle est plus proche des pachidermes que des félins, la dernière fois elle a atterrit…sur la truffe! Résultat: une dent en moins, et une entorse de la patte avant gauche. Pendant trois semaines, elle ne pouvait pas écarter les doigts de cette patte quand elle s’étirait. Tout le monde avait pitié d’elle et était au petits soins; sauf qu’un jour ou elle s’étirait j’ai vu qu’elle arrivait très bien à écarter les doigts, elle s’en est aperçu, et s’est vite dépêché de replier les doigts en question en poussant un petit cri du genre Miouuuu (qui une fois traduit donne à peu prés ceci: tu as vu, j’ai encore mal à ma patte, donne moi encore des croquettes)! Comme je suis un gars sympa, je lui ai donné un coup de pied au Q! Non mais!

    Sur ce, bonne fin de journée à toi.

    PS: Fais attention, les loups vont sortir du bois…

    J’aime

    • je ne suis pas très social en foule etc…. le cinéma, restos etc….. je laisse ça aux autres….. Moi, le nouvel an, c’est davantage, un gros « YÉÉÉÉÉ Une autre de passée et à la prochaine! Et une manière de voir les potes, boire un coup sinon c’est un changement de calendrier simplement.

      ce n’est pas un chat c’est une démoniaque machine à crottin ambulante. LOLLLLLL Mon chat fait ses griffes sur un tapis exprès à cette fin, c’est plutôt un chien dans un corps de chat se prenant pour un bélier quand il désire de l’attention. Un petit coup de tête et allez, flatte-moi!!!!
      Il est seulement fatiguant de 17h00 à 18h59… il quête ses minouches du 19h00 en avance comme si J’allais l’oublier sinon c’est un bon chiat de garde ^^

      Désolé de la tardive réponse mais travail+hobbys……
      Bon matin et je mords les loups 😉

      J’aime

  5. Il fût un temps…. où les fêtes de fin d’année m’étaient importantes, essentielles même….

    Ayant été pendant plus de sept ans éloignée de ces dernières par un accident/incident de la vie, ces moments vécus ont été durant ce temps une privation énorme de mes parents réunis…

    Seule la solitude était présente… J’étais jeune, j’avais 18 ans à peine, et j’ai très mal vécu ceci, ces années de pain noir resteront à jamais en mon sang, et lorsque ces faits se sont épuisés… j’avoue que ces fêtes m’étaient essentielles, comme pour oublier ces temps de misère, ces instants si difficiles et pas que financièrement bien évidemment…

    Lorsque notre « réunion » a enfin été exaucée, oui, j’ai aimé ces fêtes, parce que nous étions tous trois (mes parents et moi-même) assis à la même table, à partager un repas simple mais heureux et rempli d’amour… l’amour « vrai », celui qui vous inonde, celui qui vous fait marcher, respirer, vivre tout simplement….

    Depuis…. d’autres rivières sont nées, la perte brutale, imprévisible, d’un être très cher (mon papa)…. trois jours avant Noël…. effaçant ces « fin d’années » de mon calendrier…

    Si je ne peux « saisir » les festivités futiles, insolentes, immorales, dépravées pour certains…. je peux comprendre aisément que des personnes puissent aimer ces fêtes si elles sont construites par amour, pour l’amour, et non basées sur le « commercial », sur le fric si futile… car l’amour, le partage, rien ne peut s’acheter… rien ne peut remplacer… non… RIEN!

    En vérité, je déteste ces fêtes, ces illuminations qui sont faites à Lyon pour épater la galerie, et non pour perdurer l’histoire… Tout le monde se vautre dans des faux-semblants, dans l’hypocrisie, l’on cache les sans-abris parce que cela est moche que les touristes puissent constater la misère…. et Lyon dépense sans compter pour « briller »…
    Moi…. ce sont mes yeux qui brillent…. mais pas de plaisir, non… pas de plaisir….

    J’aime

    • Merci de ton témoignage..

      Je remarque que la solitude est en majeure partie de la problématique des fêtes trop commercialisées……..
      La perte d’un être cher et le manque de revenues sont des plaies qui sont difficile à panser, voir impensable à panser…..
      L’amour n’y est pour rien de ces fêtes, c’est en priori l’attente de présents pour les enfants qui sont parfois déçue de leur présent car ce n’est pas ce qu’ils désiraient 😦 Dans mon jeune temps, il n’y avait pas que les jeux et jouets, nous recevions des vêtements et des utilités et à mon souvenir, c’était bien!
      Je dois bien t’avouer, je sais que je dis que le verre est à moitié plein mais en ces temps, je ne peux dire quelle moitié y est…… Après les fêtes, c’est les réclamations des dues……

      Depuis 8 ans, les fêtes sont une plaie, des amis m’invitent à me mêler à leurs festivités mais je décline, je ne veux pas morfondre les autres car de les voir en famille avec les gamins qui courent etc.. Ce la me rend nostalgique et la machine à songes, regrets et souvenirs font en sorte que l’ennuie me font sortir les larmes… Mon image de Diablotin n’est qu’un avatar controversé, je suis bel et bien un humain qui pleure de désarroi, de rage ou de peine comme la plupart des gens sauf que je n’ai pas la gêne de devoir me taire ou me cacher. Cela me fais réalisé que mon face à face à moi-même a cheminé mais il est loin d’être terminé..

      Je crois qu’une grande partie de la population en a marre des ces festivités commerciales sauf les congés.. Une société de surconsommation qui oublie les bonnes et belles valeurs….

      Nous nous croyons uniques et différents les uns des autres mais finalement, nous avons tous tellement de similitudes…. Nous serons deux à avoir les yeux brillants pour des raisons qui se rejoignent quelque part…

      J’aime

      • « Cela me fais réalisé que mon face à face à moi-même a cheminé mais il est loin d’être terminé.. »

        ===> Il me semble que c’est mieux ainsi….

        A chaque instant, à chaque jour, il nous est ainsi possibilité de parcourir et d’apprivoiser peu à peu ce que nous sommes, et « qui » nous sommes et…. toute une vie ne saurait nous suffire…

        « Se faire face » est accepter ce « tout » que nous sommes, que nous étions, ou encore que nous « devenons » au fil du temps, c’est tenter de comprendre le pourquoi du comment, tout en se pardonnant nos erreurs, nos maladresses, nos faux-pas, il me semble essentiel de faire ce chemin, comme il me semble évident de poursuivre celui-ci toujours et encore…

        Ceci ne nous rendra ni pire ni meilleur, mais… sérénité pourra naître tout au creux de nos émotions, nos sentiments, nos propres souffles, car ainsi aucune tricherie face à nous-même, aucun artifice, aucun faux reflet….. juste « nous » en face de « nous »…. et là est l’essentiel.

        Je ne sais comment font ces autres qui jamais ne se posent de questions, jamais ne réfléchissent vraiment et continuent leur route sans être à l’écoute de leurs états d’âme, sans voyager tout au creux…

        Vivent-ils mieux? Sont-ils plus heureux ainsi? Je pense que oui…. Mais je ne peux concevoir chemin de la vie restant « vide »…. Comme je l’avais commenté lorsque je parlais des « éclaircies »… il ne peut y avoir d’étoiles s’il n’y a d’obscurité, il ne peut y avoir ressenti profond du velours si l’on ne sait les épines…

        Ainsi, en ce qui me concerne, j’ai accepté depuis fort longtemps maintenant de m’écorcher et de saigner pour ensuite être capable de reconnaître, ressentir au centuple pétales qui de leur douceur apaisent ou apaiseront les vents, et je crois que c’est la seule façon de faire, afin de pouvoir ensuite souffler sur eux pour qu’ils s’envolent vers d’autres que moi.

        Tous ces « petits riens » partagés, offerts ainsi, deviennent ainsi plus grands, plus généreux, plus respectueux de la vie… et il n’est qu’en se faisant face, qu’en tentant de pouvoir à chaque jour être en accord avec ses pensées, son vécu, son présent, qu’en acceptant ce « tout » que nous étions, que nous sommes, que nous pouvons sans doute « devenir »… et respirer chaque souffle…. même si….

        J’aime

      • Bien sur! J’ai apprivoisé difficilement mon « nouveau » mode de vie, l’acceptation est un début et la suite se fait au fil du temps. Ce que j’en retiens est que la manière que je suis tombé n’est pas vraiment importante… Mais la manière que je me suis relevé, là c’est primordial que je m’y sois attardé et peu de gens se souviennent de cette dernière..

        Pour ton interrogation, j’en n’ai aucune idée… Un manque de conscience les font avancer machinalement dans la société sans manque de rien qui leurs semble chers à leurs propres yeux? Ce n’est pas tout le monde qui s’ouvre à lui-même… je connais même certains qui se mentent à eux-même et ils se croient dur comme fer.. Je me suis déjà fait dire que je suis faible d’avoir dégringolé ainsi dans le passé, cela m’a fait réalisé qu’il y a plus faible d’esprit que moi 😉

        Ces « petits riens » sont immenses à mes yeux, ce sont des partages qui en découlent la preuve que tout est surmontable, aussi difficile que la montagne semble à déplacer, par petits cailloux, un à la fois, la montagne sera un jour à côté de notre route!!

        J’aime

Merci de commenter :)

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :