Le mensonge et l’erratum qui s’en suit.   17 comments


En discutant de part et d’autre de sujets divers, de personnes diverses de lieux divers, je me suis aperçu que je vous mentais…….  Hôôôônnnnnnn…….  

C’est sarcastique… Tiens ce mot revient souvent dans mes textes….   Mais j’ai à maintes reprises avoué à qui voulait bien l’entendre que j’aime tous les gens, “Tout Le Monde”  Oui-oui!!! 
Même ceux qui ne sont pas du monde, finalement, des comme “moi” ^^ .

Bien, je vous aie vraiment menti…… Oui, je suis le menteur que l’on va jeter en enfer Diable125311040903908…..  Hé hé!!! J’y suis déjà Clignement d'œil  , c’est encore sarcastique, j’aime la chaleur, le flammes et m’enfermer parfois dans ma caverne, c’est mon enfer personnel tout chaleureux que certains qualifie le leur de jardin secret … 

Ceci dit; le fameux mensonge qui me ronge est que je n’aime pas tout le monde……   Mais pas du tout…….   “En général” j’aime les gens peu importe la provenance, la couleur de peau, l’orientation sexuel donc, même différend avec des différentes opinions, J’aime!

Mais pour être aimer, nous parlons bien sur d’amour amical, fraternel et non de l’amour intense entre deux personnes qui sont en relations tendre; bien pour être aimer, il faut au préalable, s’aimer sois-même! En côtoyant une vaste communauté, discutant par courriels, par le “tchat” et tous les moyens à ma disposition, j’ai échangé avec diverses personnes et des ces gens, trop s’apitoient sur eux-mêmes, ne s’apprécient pas à leurs justes valeurs…. De ces derniers, la plupart s’en sortent bien, parfois, ce n’est qu’une simple réflexion ou une suggestion qui leurs permet de se remonter et surtout s’accepter comme ils sont. Les autres qui ne font que siphonner l’énergie des autres sans vouloir vraiment s’aider… Ils sont dans ceux que je n’aime pas ou moins…..  C’est bien décevant à mon idée et de ma part mais il y a un dicton qui dit: “Aide-toi et le ciel t’aidera”……
C’est ironique de ma part de parler du ciel tandis que j’ai l’image de l’opposé mais il y a un autre dicton: “L’habit ne fait pas le moine”…..  Clignement d'œil   Je crois que je suis un bon diable avec ses démons comme bien des gens……

Sur ce point, jadis, je ne m’appréciais pas, mais pas du tout, je crois même que je me boudait à moi-même. Clignement d'œil  Je me suis travailler le moral, la tête et surtout le corps. Ce fut un long processus qui a très bien réussis, ahhh mon Diable que je m’aime ^^  Smack-smack sur le bras et dans le miroir. Tire la langue  ^^   Je blague mais en réalité c’est véridique!  je me suis parler, écrit, passé du temps avec un inconnu qui me regardait avec embêtement surement due que je n’avais pas vraiment de problèmes mais plutôt que j’acceptais pas mes conditions physiques et de vie…..   Je crois que c’est pour cela que j’ai de la difficulté avec les gens mornes 24/24 heures qui ne se regardent que le nombril…  Donnez-vous une chance d’être aimer…! Si moi, j’ai réussis, pratiquement tout le monde peut mais bien sur, il faut le vouloir!

Il y a également les gens qui traitent les autres de cons et d’autres adjectifs de ce style……   Un con qui sait qu’il est con peut dire de lui-même qu’il l’est mais pas de viser une personne en particulier et encore moins en publique….  Il va de sois qu’un con ou “hé du con”, ici au Québec c’est comment dire?   Eeeeee  Me traiter de Trouduc?   Oui, tout à fait….   Faut savoir aborder les gens, surtout au premier contact…….   Je crois que l’on nomme cela; avoir de l’entregent…….   Nous sommes pas sorti du bois Clignement d'œil  ^^ 

Pour terminer, je garde le meilleurs pour la fin. Sourire
Les gens sur les réseaux sociaux qui bernent les gens, les traitent de tous les noms malsains imaginables mais les ayant bloquer de leur contacts pour mieux les abaisser en leur absence….. Je crois que je peux les mettre dans la classe des hypocrites….. Ils prennent les photos, les conneries inscrites en leur déshonneur pour les republier et se payer la tête de ces derniers……  Navrant…. Non-édifiant et je me tais, sinon je devrai m’inclure dans cette classe……  Clignement d'œil

Voilà, je crois que j’ai fait le tour de mon gros et terrible mensonge qui me rongeait l’intérieur….. Et que l’erratum y est   Tire la langue

Sur ce, je vous souhaite une bonne journée, soirée ou nuit, tout dépend de votre emplacement.

Moi, je vais retourner me chamailler avec mes démons ^^

Advertisements

17 réponses à “Le mensonge et l’erratum qui s’en suit.

Abonnement aux commentaires par RSS.

  1. Je crois que nous sommes tous des ètres humains,avec nos qualités,nos défauts; nos chemins de vies forgent notre personnalité ,nos expériences……,nos rencontres,notre éducation………j’ai pour habitude d »etre tolérante et de pardonner ………..,à mes dépends ce n’est plus à mon age qu’on me changera , par contre je peux etre cinglante dans la spontanéité de mes propos °)Quand je suis ainsi,je m’en retourne dans ma grotte afin d’épargner mon prochain,alors,je me retrouves seule face à mes démons ,cela n’est pas sans me déplaire°) en bref :Quand je suis gentille ,je suis bonne ……..Mais quand je suis méchante meilleure…………mais là c’est un mensonge pour me protéger du mal qu’autrui pourrait me faire ,ma méchanceté est en moi comme tout un chacun °°°)Sur ces pensées je te tire ma révérence, de la visite de mon unique ami « réel »,et la politesse m’oblige à te quitter °)au plaisir de te lire°)

    J’aime

    • Merci de ton commentaire,
      tu es franche envers toi-même donc surement tu l’es face à tes proches!!!
      Une bien jolie qualité qui n’est pas donné à tous, surtout à soi-même…..

      Tout comme toi, quand mes arguments pourraient devenir des insultes, je me retire, c’et mieux ainsi malgré que certaines gens en redemandent…..

      Merci de suivre mes écrits °)

      J’aime

  2. Rester sincère avec ses maux, ses pensées, ses démons, ses écrits est condition essentielle pour que naissent alors les mots…

    Le silence… oui, je connais ce refuge…. seul lieu m’offrant alors répit tout au milieu de mes pensées, mes réflexions parfois bêtes et stupides mais qui malgré tout ont le mérite d’être miennes….

    L’écriture est dangereuse parfois, une sorte d’océan où l’on peut chavirer, se noyer dans notre propre solitude, dans nos pétales explosés en épines par d’autres que nous-mêmes… mais lorsque naissent les mots issus de nos nourritures journalières de nos alentours, qu’il est doux alors de pouvoir les coucher sur papier, une sorte de petite délivrance, sans pour autant en être « satisfait » vraiment…. car en fait, le reflet de nos profondeurs s’expose alors au devant de bien trop de monde, bien trop de « ces gens » ne sachant lire entre les lignes, se permettant de juger, tromper, ou encore bien pire, utilisant nos propres dessins, nos propres vies, copiant insidieusement nos accouchements et les faisant alors voyager sous leur propre nom en ce monde du virtuel……

    Je « hais » ces gens-là…. et le mot est encore bien gentillet…. c’est la raison pour laquelle je me suis éloignée de ce « joli petit monde »…. et qu’à présent, il m’est bien difficile de « communiquer ».

    Une personne très chère à mon coeur, m’a dit un jour, que je » lui étais »…. « un petit pansement » sur les écorchures de son âme…. Il me semble lui avoir répondu, que je ne voulais lui « être utile », mais juste « précieuse », car au fond, n’est-ce pas ceci l’essentiel?…

    « Utile »… me fait penser à « utiliser »…. et je n’aime pas du tout cela, mais alors pas du tout…. même si j’accepte tout de même « de n’être que ceci…. »

    Un jour, vous m’avez dit, (sur g+), que je dansais avec les mots…. j’ai trouvé cette phrase bien jolie, mais ce sont les mots qui valsent avec moi, et sans eux, je dois avouer que je serais alors bien perdue au tout milieu de cette foule…. car ils m’offrent ainsi la liberté de pouvoir penser, m’évader, m’exprimer, rêver, et voler un peu plus haut, un peu plus loin… même si mon esprit est brouillon et désordonné quelquefois, il est alors possible d’apaiser et d’apprivoiser les souffles du vent et les marées.

    Je ne sais pas si l’on peut effectivement dire que s’aimer permet d’aimer les autres…. Il me semble, qu’il nous suffit d’accepter nos différences, accepter et s’apprivoiser, avec nos erreurs, nos maladresses, nos défauts, nos démons, car oui, il est possible d’être « copains » avec tout cela…

    Pour ce qui est « d’aimer » les autres, l’on ne peut aimer tout le monde, il ne faut pas se leurrer non plus… mais peut-être apprendre la tolérance, la patience, la sagesse, il paraît que cela devient possible avec les saisons qui défilent dans l’espace du temps… et…. je crois que « oui »….

    Ces trois petites fleurs que sont patience, tolérance et sagesse, nous font alors des sillons où peuvent glisser plus facilement les choses…. Les blessures ne s’oublient pas non… mais le sang s’en échappe plus lentement… moins douloureusement….

    J’aime

    • Bonsoir Chère anonyme,
      j’ai reconnu ta jolie plume à travers ce commentaire.J’ose te tutoyer et j’aimerais que tu fasses pareil, cela fait moins formel et plus chaleureux.

      Ce silence, je le transcris sur mes mots parfois crues, parfois loufoques mais je ne peux garder tous ces derniers à l’intérieur sinon l’explosion ne sera pas en mots mais bel et bien en déblatérations de haine….
      Cette dernière, je l’ai amadoué et je l’évacue via de mes nombreux textes, C’est bénéfique pour moi et je vois que quelques personnes en bénéficient ou y participent.
      Ce Plog que je créa en premier lieu pour me faire face, il m’offre un tribune pour m’ouvrir sur le monde, faire réagir et surtout m’apercevoir que nous avons tous nos démons à confronter. Ce n’est pas une consolation, c’est plutôt une constatation…

      Effectivement, je me suis aperçue de ton retrait et ta courte apparition pour donner un signe de vie à certaines personnes qui te sont chères. C’est primordial de prendre un recul, surtout pour nous retrouver et ne pas se perdre dans tout cela….. Moi de même, je dois le faire parfois pour diverses raisons, celle qui est d’actualité et qui fait la division, la religion…… Elle me désole cette division créée d’une béquille pour certains et pour d’autres une raison de semer la haine…. Bien sur que je généralise, j’ai de mes contacts, de toutes les religions, des agnostiques comme moi et des athéistes. Mais nous savons que ces différences ne doivent pas interférer entre nous, nous sommes tous des humains de sang et de chaire…. Si une publication ne gêne, je passe par-dessus au lieu de faire la négativité, je crois que c’est là que l’ouverture d’esprit doit s’épanouir.

      Utile….. Un pansement…. je vois plutôt une main offerte paisiblement et une ouverture probablement plus fraternelle que ce que demande la dite « personne »….
      si le cas, ce n’est pas évident de conjuguer avec cette différence.

      Tout ce que je sais et que je suis persuadé, un retrait nécessaire doit rester éphémère sinon l’isolement tue à petits feux puis au fil du temps, nous devenons l’ermite de notre sombre vie… Alors que cette vie n’est pas si sombre, elle est difficile par occasion mais tellement belle et plaisante quand le soleil reluit. Il faut seulement y voir les petites choses positives et les rassembler dans un tout comme nous le faisons avec le terne sans s’en rendre compte.

      Merci de ces mots paisibles et de fortes émotions, comme tu dis, il faut savoir lire entre les lignes.

      Amitié
      Le petit Diablotin de l’au-delà 😉

      J’aime

      • Les éclaircies ne peuvent naître que d’un coeur pouvant se remplir et se vider, pour à nouveau se remplir… Un peu comme l’esprit d’ailleurs, il ne peut réellement digérer toute sa nourriture quand il est un trop plein, il faut alors pouvoir trouver façon de l’aérer, le vider, pour à nouveau qu’il puisse reprendre un peu d’air avant d’être étouffé par tout ce « trop »….

        La « vie » ne peut être en technicolor toujours, elle n’est qu’un mélange qu’il nous faut accepter, apprendre à « négocier », car il n’est pas de tout blanc ou tout noir, juste des couleurs à peindre au fur et à mesure, doucement, délicatement, afin d’en saisir les nuances, même si l’obscurité est bien présente quelquefois….

        A chacun de nos jours qui nous sont offerts, il me semble qu’il nous faut savoir que c’est un peu comme une nouvelle naissance, et il nous appartient d’en accepter le contrat, au nom du respect de la vie, de toute vie, animale, végétale, humaine…. même si….

        De nos ombres naissent la lumière, de l’obscurité nait le jour, et sans cette dernière rien ne serait vraiment…. rien ne pourrait réellement nous construire, car à chaque heure de la journée, les rayons du soleil métamorphosent notre regard sur tout ce qui nous entoure, sur tout ce qui « est », sur tout ce qui « respire »…
        Comment pourrait-on apprécier un instant de velours s’il ne nous était pas donné auparavant un coussin d’orties?…. Comment pourrions-nous faire la différence, ressentir/aimer?

        Il me semble que l’importance dans tout ceci, n’est pas ce « qu’est la vie », mais ce que « nous en faisons »…..
        Doit-on baisser les bras et rester à terre parce que finalement cela est bien plus facile?…. Non, même si…. Même si tout n’est qu’un éternel recommencement, même si les genoux sont meurtris, écorchés, même si les pieds sont en sang à force de fouler des terres où ronces sont reines, même si nos épaules lassées sont chargées de petits sacs de plomb nous courbant un peu plus le dos encore, il faut relativiser, car il est toujours des petits riens tout autour pour tenter de nous guider encore et encore dans nos lendemains…

        Il me plait à penser, que nous sommes « ici » pour mener un destin, notre destin jusqu’au dernier souffle, que chaque fait, chaque chose a sans doute une raison d’être, et que même si nous l’ignorons, il en est ainsi.

        Mais il est vrai cependant…. que parfois, il nous est difficile de faire ou refaire surface, mais c’est à force de batailles que l’on apprend à « devenir » ce que l’on nomme…. « un être humain »…. avec ses erreurs, ses maladresses, ses marées hautes et basses, ses aurores et ses crépuscules, ses qualités mais aussi ses défauts, ses souffles d’or ou ses crachats de venin, parce qu’un être humain… « un vrai », est construit de tout ceci tout à l’intérieur…

        A plus tard….

        J’aime

      • Que dire de plus à tout cela?

        J’en suis bouche bée… !!!

        À qui lit ces commentaires, ne pourra dire que les compléments n’y sont point!

        Pour ma part j’en conclus que je suis humain, je n’y ajoute rien, ce ne serait que la répétition des mes termes en synonymes….

        Merci de te livrer ouvertement sur mes textes 🙂
        xx

        J’aime

  3. Tout est dit,merci de ces passages si furtifs ma très chère et si proche amie°)

    J’aime

    • …. Je sais que « toi aussi »… tu m’as reconnue 😉
      Et tu sais où me trouver 😉 Bisous

      Merci à toi Pufcorn, et oui!!! Tu es un « être humain », n’en doute pas un seul instant, sinon tu n’aurais même pas pu ne serait-ce qu’un mot dans ton royaume 🙂

      J’aime

      • ^^ c’est diablement plaisant que savoir que je suis humain à travers cela 😛
        Même anonymement, certains/nes anonymes sont découverts/tes de ma part, que voulez-vous, les écrits sont comme les yeux, ils parlent 😉

        Je sais où te coucouter, j’ai fait l’ermite pour certains mais en réalité, je me suis absenté quelques jours pour refaire mon système informatique, avec tous les logiciels nécessaires pour mon usage personnel et pour une petite clientèle, je devais nettoyer pour contrer/éviter les problèmes…..

        Nous nous verrons très bientôt sur la toile et merci de parcourir mon coin défouloir 😉

        J’aime

  4. WOW WOW WOW j’adore tellement ton texte mon ami xxx et oui nous devons rester soit meme la est la clé du succes et les gens nous apprecie pour ce que l’ont est et pas sur ce qu’ils veulent qu’on soit :)))))))

    J’aime

    • Merci Val 🙂
      Je suis moi, tu es toi, c’est ce qui fait que nous sommes authentiques, j’en suis heureux de l’être, de rester moi-même et de ne pas me laisser changer par les gens, on m’aime du premier contact ou par la suite, bien aimez-moi ainsi! Je n’ai pas l’intention de changer ou de me montrer autre que ma réalité.
      Tout comme toi, un réel humain en arrière d’un clavier qui ne se cache pas dans le virtuel. 😉
      xxx
      Au prochain café l’amie 🙂

      J’aime

  5. Bien sûr qu’on t’aime Francis.
    Et ton mensonge n’en est pas un. Personne ne peut aimer tout le monde. Y compris le Dalaï Lama.
    La vie n’est faite que de faux-semblant et d’apparences. Je ne suis pas meilleur, ni pire qu’un autre.
    Cependant, j’ai appris une chose: il faut toujours réfléchir avant d’agir/parler ou écrire. Et bannir la colère.
    Ah, que le monde serait meilleur ainsi. Mais qu’est-ce que les militaires s’ennuieraient! 😉

    J’aime

    • ^^ Merci!! c’est réciproque!
      Ahhh que non, je ne suis pas parfait, que pas du tout!!!
      Mais je suis authentique à moi-même 😉 Parfois je m’échappe mais j’ai rectifie, m’excuse ou argumente, je crois que c’est le moindre que je puisse faire 😉
      Je dois tout gâcher car, le Nouvel Ordre Mondial fera toujours la raison des militaires 😛 Et là, je ne rectifie rien et je n’excuserai jamais ces derniers 😉
      Voilà, c’est mon moi authentique ^^

      J’aime

      • Je vais être franc, moi aussi. Il existe une catégorie de personnes qui m’insupporte particulièrement: les fachos!
        Je ne peux pas les voir. De n’importe quelle nationalité/religion.
        Quand j’en vois un, c’est plus fort que moi, je lui donne un coup de pied au Q. Mais avec le sourire…je ne suis pas méchant. 😉
        Pour les militaires, c’est pareil. Mais je ne les frappe pas – je ne suis pas dingue, ils sont armés et n’ont pas de cerveau…mélange très dangereux! – je leur donne des noms d’oiseaux. Mais toujours avec le sourire…et l’index levé. Après tout, ils m’ont volé 10 mois de ma vie…pour rien. Dieu merci, le service militaire n’est plus obligatoire maintenant.

        J’aime

      • Ahhh Mais là, c’est des gens que j’essaie d’éviter….. J’ai un nombril également, j’y enlève les mousses qui s’y logent parfois sans trop le regarder ^^
        Me croire supérieur ou meilleurs que les autres, faut être réaliste, celui qui a la richesse et me regarde avec mépris, s’ils savait comment je ne l’envie pas!!!!!
        Imagine ceux qui se croient mieux et supérieurs…. Pourtant, leurs fientes sentent la merde? c’est alors un pauvre humain 😉

        Pit-pit-pit! Aux cerveaux volatils, j’ai une supériorité finalement, ma compréhension aux différences des gens 😉

        J’aime

  6. le prochain café c’est moi qui invite mon ami :)))

    J’aime

Merci de commenter :)

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :