Une virée au vert écologique, une municipalité, les ordures et le bon vouloir……….   4 comments


Cet article n’est pas pour frapper en pleine poire dans le visage de ma municipalité mais plutôt une constatation de la gestion des déchets dans mon coin de pays et surement comme dans plusieurs municipalités de la province, du pays et voir de par le monde également.130618_cw4rv_dechets-lac-rouyn-2_sn6351374068178873_ORIGINAL1374068204146_ORIGINAL

 

Il y a environ un mois, j’avais des encombrants comme ordures résiduelles, une sécheuse, une causeuse qui ont rendu l’âme, des morceaux d’ordinateurs avec quelques vieilles tours, un vieux “tape cassette” ainsi que certains objets laissés par des anciens locataires.  Dans l’ensemble, des objets n’étant pas acceptés dans les bacs de récupération ou de poubelles. Un service offert pour contrer les problématiques de gens ayant un sévère problème de conscience face à l’environnement. Ayant comme mode d’opération, le “Pas dans ma cour” et le “Ni vue, ni connu”, il en résulte des dépotoirs sauvages un peu partout dans les chemins et sentiers hors des quartiers dont  J’ai déjà publié sur ce sujet il y a deux ans; https://pufcorn.com/quand-on-sen-fout-pas-dans-ma-courme-myself-and-i/ et un hebdo du coin a dénoncé le problème cet été; http://www.lafrontiere.ca/2013/07/26/capitale-du-depotoir-sauvage et dernièrement encore; http://www.lafrontiere.ca/2013/07/12/la-ville-veut-combattre-les-depotoirs-sauvages.

Pour en revenir à mes ordures résiduelles et encombrants, oui, sur appel, en communiquant avec la municipalité, le service est gratuit, ils vous réfèrent à un  No. de téléphone pour rejoindre un responsable de ces cueillettes dites sélectives. Vous recevez des consignes pour placer certains matériaux en volume ou poids maximales et séparés, par exemple, le bois, les métaux et le reste qui n’est pas récupérable. Tout va bien, je place devant les bacs de déchet et recyclage comme demandé avec l’aide de mon ami et voisin, tout ce que je leurs ai mentionné et placé adéquatement le 24 juillet au soir pour la cueillette entre le 25 et 26 juillet. Il faut savoir qu’ils fonctionnent avec une équipe qui ramasse les métaux en premier($$$), par la suite, une autre équipe ramasse le bois, les autres matériaux recyclables et la dernière équipe ramasse les résiduels classés pour le dépotoir…. D’après-moi, la méthode est bonne sauf que le 25 ou 26 de la cueillette, il faut espérer que ce soit en 2013 ou bien vraiment le mois de juillet….   Le 26 juillet en fin de journée, la sécheuse fut ramasser seulement, je retéléphona au No.du responsable desDSCF0022 cueillettes, il me répondit que cela devrait être ramassé le samedi.. Hé bien, un inspecteur m’a dit l’inverse, en tous les cas, rien d’autre ne fut ramasser par la suite…. J’ai écrit un courriel directement à la municipalité pour faire part de ce problème fâcheux, on me rappela face à cela pour me mentionner que le reste n’était pas cueillit car c’était un pêle-mêle et il y avait d’autres matériaux non mentionnés…   Bon…. Depuis le temps d’attente, plus de 2 semaines, la pluie s’est mêlée à cela, les personnes parcourant des “trésors” dans le recyclage des autres ont virer le bordel en fouillant et de plus, une aubaine de rajouter d’autres déchets de certaines gens du coin, vous savez? Les plus haut mentionnés, les “Pas dans ma cour” et le “Ni vue, ni connu”….  Sur ces explications, on me dit de ré:re:faire un tri des matériaux et que le vendredi suivant maximum, ce serait réglé, ce qui fut!   Mais il faut tout de même payer des taxes pour les ordures, pour le recyclage, acquérir des bacs de poubelle et de recyclage et ramasser 2 ou 3 fois les même déchets, c’est dans mon langage, comme “ch***”…..  Prenez note que la cueillette fut réalisé le 16 aout en final….
Le problème se situe au niveau de la gestion de l’horaire des vacances j’imagine… Mais cela aurait été tellement simple de mentionner un débordement des tâches et me dire que la cueillette serait le mois prochain, tout mes résiduels était bien empilés proprement sur ma galerie arrière auparavant.

Des incidents similaires font en sortes que des gens sans scrupule vont faire ce que bon leur semble et créer ou augmenter les dépotoirs sauvages. De toute façon, au train que ça va, les appareils électroniques défectueux ne sont plus recyclés comme avant, ce n’est pas payant et nous retournons cela dans les pays sous-développés d’où la plupart de ces appareils sont produits avec des salaires à crever de faim…

Le “pré programmé pour péter” dit sous l’appellation d’obsolescence programmée  est un problème en croissance qui nourrit le problème précédant, de moins en moins de possibilité de recyclage de plusieurs matières en majeure partie intégrante des nouveaux produits de consommations. En plus d’accroitre la surconsommation, déjà que l’appât du nouveau modèle toujours plus récent est une problématique….  Nous sommes loin de “l’offre et la demande”, je dirais davantage une obli-suggestion qui inonde les marchés carabinés de pubs en exagération. Im different Triste

Pour en revenir à la problématique du manque de procédés de recyclage pour plusieurs produits, les municipalités n’ont pas de contrôle sur les couts (transport, etc.…), la rentabilité versus la masse de population, en prenant compte la distance des agglomérations l’une de l’autre.  Par exemple, ma ville, Rouyn-Noranda.  Sa population de 41 475 habitants (2012) est dispersée sur un territoire de 6 500 km². Les couts reliés à ces distances, sans compter la distance des grands centres urbains tels Montréal ou même Toronto qui sont à environ 7 heures de route.
Pour les gens des gouvernements, c’est simple de gérer des déchets et le recyclage; combien de kilomètres carrés mesure la municipalité, combien de gens y résident? Un “savant” calcul et voilà le nombre de dépotoirs requis dans ce quadrilatère….. ??    J’espère que ce n’est pas de cette manière qu’ils gèrent la situation Clignement d'œil.
LOI SUR LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE DE RÉCUPÉRATION ET DE RECYCLAGE3r-f

Nous avons un grand manque dans le fondement des règles des 3 R …. Réduire, réutiliser et recycler.

 

L’argent mène le monde, même les ordures! 

D’un côté sarcastique, je m’en balance, il semblerait que les réserves fossilifères mondiales en aient que pour une quarantaine d’années (pétrole) avant une panne sèche……    Suite à cette panne sèche, je vais vous dire que les laboratoires vont trouver des solutions pour recycler tous les matières possibles pour recréer de l’or noir vu que le virage au vert fut passé dans le champs finalement. La prévention est avantageuse, moins couteuse à long terme mais tout est question de monnayable………

C’est là que nous sommes rendus……….

 

Advertisements

4 réponses à “Une virée au vert écologique, une municipalité, les ordures et le bon vouloir……….

Abonnement aux commentaires par RSS.

  1. En Belgique dans la commune ou je résidais, on triais suivant 6 modes. Papiers-cartons, verres, plastiques, déchets alimentaires (marc de café, épluchures, …), métaux, bois, huile, déchets verts, à la déchèterie, et enfin une poubelle avec une puce électronique pour le reste. La puce est lue par le camion de ramassage et on est taxés au poids de cette poubelle sur l’année. Mieux on trie, moins on paie … Ça fonctionne super!

    J’aime

    • Les municipalités ne sont pas encadrées adéquatement, les gouvernements sont trop bornés à régler la dette nationale, protéger la faune et la flore n’est aucunement une priorité de leurs parts… Utilisateur→payeur, cela ferait réfléchir plusieurs gens mais comme nous avons trop d’endroits isolés, les fautifs des dépotoirs sauvages seront toujours actifs tant que les amendes ne seront pas assez salées, $200 et un * »coup de marteau sur la tête » n’est pas assez;) Mais il y a davantage à faire…. Juste aller à l’épicerie avec ses sacs réutilisables serait déjà un grand pas mais ce n’est pas coutume courante ici encore……. Un jour, les gens vont comprendre.. Quand ils seront étouffés par le plastique.

      *coup de marteau sur la tête: sur les pancartes, il y a toujours le montant de l’amende avec un marteau en signe de jugement, c’est l’amende au contrevenant et j’y rajouterais l’image en action… Un gros POC sur le caillou 😉

      J’aime

  2. Tres interessant, y’a encore du boulot niveau écologie et ça se vérifie partout …

    J’aime

Merci de commenter :)

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :