La numérisation éphémère.   Leave a comment


De nos jours, une chose nous échappe tous…..  Nos données, ces photographies, les vidéos et documents de tous les genres que nous voulons garder indéfiniment.

Vous ne vous êtes pas arrêté à ce détail?   Vous devriez!

je vais faire un tour en arrière sur les moyens de sauvegarde en remontant le temps, question de se rappeler des souvenirs et voir l’évolution jusqu’à nos jours. Je donne le cour des évènements grossièrement pour en terminer sur les technologies de sauvegarde actuelles que nous utilisons pour garder ces trésors en sécurité pour un temps défini.

ban_1053images4224403-bobine-de-bande-magnetique-pour-le-stockage-de-donnees-informatiqueseight-track_dolby_smf7aff5bf0d8788df2af5f69898104917_1M.pngQume Data Trak 8 inch floppy disk drive with diskektte. Circa 1979, 1.2 MB.<br /><br />
Photo by Michael Holley, July 2007SauvegardeFloppy-Discindexblank_cds_300sauvegarde_host_site-300x214sauvegarde-donnees-cloud-300x145

s0247049_sc7Je vais commencer par le conventionnel d’avant la venue de l’électronique, c’est assez simple, le rangement de papiers (paperasse), la première façon de sauvegarde de données. Il y a les livres qui sont les ancêtres de toute sauvegarde mais bien avant, les papyrus 🙂 En rouleau que ces derniers étaient classées comme dans le style de mappe en papier pour observer un territoire à vol d’oiseau. Ensuite la venue du livre avec une reliure que l’on peut empiler ou surtout placer l’un à coté de l’autre sur des tablettes  dans une bibliothèque par exemple.
Il s’en est suivie des formats de papier standard que nous connaissons au format lettre qui se classe dans des chemisiers et ensuite les inclure dans des classeurs à cette fin.

3_vinyl_singles

Nous nous souvenons tous des microsillons (78 tours, le 33 tours et le 45 tours), pour les plus jeunes ;), c’est des disque de vinyle gravé du style d’un CD d’aujourd’hui mais en relief dans une spirale pour la plupart du temps qui commence à l’extérieur pour finir sa course vers le centre. Bien entreposé, à l’abris de la luminosité, dans une humidité contrôlée, presque sans limite de temps pour l’utiliser sauf l’usure extrême.

gx630d

c17032ac7c43e902186984443701dd9d-500x375Les bobines de sauvegarde, ces mystérieuses boites énormes dans les films de science fiction avec les deux bobines s’échangeant le ruban d’une à l’autre avec l’air d’être des robots immobiles avec de grands yeux. C’est le système de sauvegarde de données de première génération sur bandes magnétiques. De nos jours, cette technologie à bobine est encore utilisée en particulier dans les laboratoires et certains à l’oreilles musicale aiguisée gardent leur meilleurs succès sur des bandes magnétiques. Les lecteurs de bandes sont devenues populaires et abordables au besoins domestiques qui en est découlé, soit l’écoute de pièces musicales ou bien l’enregistrement de cette dernière ainsi que d’enregistrer des conversassions dans une pièce donnée munie d’un microphone. Le ruban magnétique sur les bobines pouvait garder les pièces musicales durant des années si elles étaient bien entreposées adéquatement en températures ambiantes et surtout loin de toutes sources magnétiques ce qui démagnétiserait le ruban rendant inécoutable de dernier…

8-trackcartridge

La cassette 8 pistes, en priori et domestiquement, elle servait pour emmagasiner de la musique. Ce fut l’évènement qui lança la mode de l’individualité de l’écoute musicale au choix de l’utilisateur en mouvement dans une automobile. Bien que ce modèle de sauvegarde de données fut transformé en modèle plus compact et plus volumineux en temps d’écoute. Sa longévité de sauvegarde de la musique était similaire à la bande magnétique puisque c’en est une qui est insérée dans un boitier de plastique malgré que sa faiblesse était qu’à l’usure prolongée, le boitier rendait l’âme dût à l’usure des guides de plastique en mélangeant le ruban dans le lecteur pour réussir finalement à le décoincer pour avoir un tas de ruban hors du boitier qui finissait aux vidanges.

La cassette 4 pistes, celle qui fut la suite de la cassette 8 pistes. Elle porte également le nom de cassette audio malgré qu’elle fut utilisée à fin de sauvegarde de données pour certains 4track-RCAsystèmes informatiques de première génération domestique comme par exemple, les Commodore Vic-20 ainsi que le Commodore 64 ensuite. C’est surtout ce format de données emmagasinées qui révolutionnait l’écoute de musique librement avec des lecteurs à cassette appelés Ghetto Blaster. Ce fut l’un des premiers moyens que nous puissions nous enregistrer vocalement ou bien enregistrer de la musique qui était en fait les premiers piratages musicaux. ^^  La venue de la miniaturisation des appareils électroniques permit d’amener en balade pédestre ou à bicyclette nos morceaux musicaux préférés avec un casque d’écoute léger qui porte le nom commercialisé de walkman. Cette dernière, la cassette était davantage résistance à l’usure répétitive malgré que le ruban finissait par étirer ou coincer dans le mécanisme du lecteur comme du style de la précédente 8 pistes avec le même destin.FLOPPY

Les disquettes de données informatiques, ce qui fit le boum des transfères de données en permettant un ordinateur de fonctionner grâce aux données sur la disquette pour exécuter un programme quelconque. Ce fut également le moyen d’échanger des informations d’ordinateur en ordinateur au lieu d’être en obligation de branchement par fil vu que de ce temps, il n’y avait pas de moyen de communication ouvert au publique. Je crois que c’est les transferts de données  par ligne téléphonique comme celle d’un fax qui fut à la mode et que certains services désuets se servent encore malgré la réalité du courriel… Deux types de disquettes furent populaires, le premier modèle fut du nom et ensuite , leur nom respectif vient de leur grandeur, tous les deux d’une forme carrée donc la première “5¼” est en fait 5 pouces et un ¼ de mesure anglais et ainsi de suite pour la “3½”. Leur longévité face à la sauvegarde à long terme est sur le même sens que les précédentes ayant de la bande magnétique sauf que ces dernières sont constituées de disque magnétique tout autant fragile au magnétisme environnant et la manutention.

images2 Le disque dur, l’innovation de l’ère informatique comme support de sauvegarde de données. Il permet en premier lieu de contenir tous les informations requises pour permettre le fonctionnement d’un ordinateur sans avoir recours à une source externe pour fonctionner de lui-même. Ce qui élimine l’usage de disquette en permanence pour exécuter divers logiciels avec l’avènement des systèmes d’opérations que nous avons de nos jours,  pour nos ordinateurs ou portables en plus de divers appareils électroniques de la montre bracelet à l’automobile. Les disque durs, les premières générations, le transfert de données se transportait au travers d’une série de fils collé en parallèle qu’on nomme vulgairement câble IDE. Les disquettes furent nécessaires encore quelques années pour aider au démarrage de l’installation du système d’exploitation. Maintenant, les mêmes données traversent un filage ayant moins de brins différents mais avec plus de vitesse et de pouvoir de débit que l’on nomme simplement câble SATA, d’où son nom de la technologie des disque durs SATA qui rends l’échange des données au système d’opération supérieurs en vitesse et débit. Les disque durs SATA sont très performant et de plus en plus volumineux en espace de sauvegarde qui en fait une valeur tout de même sur pour garder de longue période certaines données mais à des conditions de température  et d’humidité ambiantes. Le magnétisme est à éviter également car cela peut en résulter à un format du disque dur, ce terme est familier, une perte de données en résulte…. De même pour les chocs brusques qui pourraient déloger les têtes de lecture/écriture de leur champs magnétique produit à l’aide de deux minuscules aimants avec une force magnétique étonnante.

zipLes disque ZIP de sauvegarde. C’est ce qui était en général employé dans les bureaux ayant un serveur pour faire des sauvegardes à des périodes déterminées de ce dernier, les disque ZIP peuvent garder un nombre de données beaucoup plus vaste, dans les environs de 700 Mo, soit l’équivalent d’un simple CD que vous possédez et ce qui a de l’importance pour sauvegarder un quart de travail en entier de plusieurs postes de travail par exemple. L’avantage de ce disque ZIP est qu’il élimine les archives interminables de disquettes toutes dépendantes les unes de l’autres pour pouvoir en extraire les données et une seule d’elles en défaut et c’est la perte de tout l’archive.

Le CD, il est la suite de l’innovation en matière de sauvegarde pour sa fiabilité et l’espace de données qu’il permet de graver à sa surface de 700 méga octets. Mais il est à manipuler avec grands soins ce CD, car par de simples égratignures en surface, il peut devenir inutilisable à sa lecture si un nombre de données sont indétectables par le faisceaux laser du lecteur optique.
images3Grossièrement, le faisceau laser réfléchit sur la face miroir du CD pour en recevoir les données gravées auparavant. Si le faisceau ne réfléchit pas une partie, cette partie ayant des données gravées ne lui seront pas transmises, ce qui engendre soit un fichier manquant ou un logiciel quelconque défectueux.
Le DVD, le grand frère du précédant que nous pourrions dire, il a les mêmes qualités de le CD sauf qu’il possède un volume de plus de 6 fois supérieur à ce dernier. Ce qui est pas à négliger, le format idéal pour un film,  de lourds logiciels ou la sauvegarde de votre ordinateur.

Ces derniers, le CD et le DVD sont dans la même catégorie, des données gravées en surface avec un miroité réfléchissant fragile en manutention que nous tous, nous gravons nos souvenirs et toutes sortes de documents pour références dans un futur plus ou moins lointain.

La clé USB, une petite merveille pour pouvoir trimballer des fichiers variés, de grosseurs variés, tout dépendant de la grosseur de cette dernière, les populaires sont de la 2 giga octets encle-usb-express passant par les 4, 8, 16, 32 et les 64 que nous voyons en circulation. Cette clé est constituée d’une mémoire flash sans mécanisme donc très résistante aux impactes, elle se branche dans un port appelé port Universal Serial Bus qui est le fameux port USB de la plupart des appareils électroniques transférant des données de nos jours sont munis. Malgré ses qualités, elle n’est pas d’une sureté à toute épreuve, l’eau, la statique ou un bris par utilisation en mouvement la rend hors d’utilisation. C’est davantage un moyen à court terme de sauvegarder en copie diverses données ou logiciels pour utilisation dans un ordinateur externe sans le recours d’internet.

Vu que les technologies actuelles que nous possédons sont tout de même limitées en terme de durée de vie, en général, nos données sont sauvegardées sur des disques durs externes USB, des DVD et CD.

Mais qu’arrivera t-il dans 30 ans lorsque vous voudrez consulter un document?

Une bonne question!  Avec de la chance, peut-être aurez-vous quelques données encore lisibles ou plus rien du tout et cela serait navrant….   On va regretter le bon vieux livre en papier avec son contact fibreux et son odeur d’humidité du temps passé…  Pour passer les intempéries du temps, à part la gravure dans le granite, le papier est prouvé qu’il résiste bien entreposé adéquatement des centaines d’années.

Il y a quelques solutions à court et moyen terme, faire des copies régulièrement en sauvegarde sur un support externe tel un disque dur USB, le garder en lieu adéquats et s’en servir que pour effectuer une mise à jour ou rafraichir cette dernière, il y a des logiciels pour effectuer des sauvegardes complètes ou un image de données variées qui permettent des mises à jour d’une sauvegarde précédente. Un disque dur, à mon avis personnel, rendu à 10 000 heures ou 5 à 7 ans d’usure, c’est l’heure du transfert vers un nouveau par précaution, rendu à ce stade, il peut-être sujet à des pertes de secteurs en surface physique.

C’est une solution pour les gens attentifs et minutieux à ces détails qui leurs permettra de garder en lieu sur, les bons souvenirs ou des documents importants, non désirés sur internet aux yeux de certains en attendant de nouvelles technologies plus coriaces face au intempéries du temps.

Il y a les serveurs dédiés, le Cloud computing ou des serveurs de sauvegarde en ligne qui sont populaires à ma connaissance. images4

Le serveur dédié peut être en location avec localisation ailleurs peu importe l’emplacement en communiquant via internet, il consiste à un ordinateur physique au même titre presque qu’un ordinateur de bureau donc vous avez accès à distance qui peut-être munit de disque dur en RAID, en quelques sortes, c’est deux disques durs SATA branché en parallèle qui a comme protection que si un est défectueux, l’autre garde le rythme en ayant les mêmes données de son jumeau en fait et cela peut être effectué avec de multiple disques durs.

1235145-cloud-1-Le Cloud computing, Cloud ou nuage est connu de pratiquement tous, c’est ce que plusieurs services de courriels populaires et des compagnie de logiciels offrent pour nommer que les Google Drive, Le Sky Drive, Office Web App, Dropbox, Box et Mashup . Ces services sont fiables car il proviennent de serveurs en grand nombres interconnectés entre eux avec des puissances phénoménales accrues de protections diverses et de sauvegardes multiples sur de multiples serveurs.

Les services de sauvegarde en ligne sont des compagnie équipées en ce sens pour garder vos données en sécurité avec garantie avec leurs propres serveurs. Comme un simple casier de location d’entreposage mais virtuel.

J’ose espérer vous avoir fait découvrir ce qu’est une sauvegarde ainsi que son utilité importante, mais surtout que vos données ne sont pas éternellement en sécurité, parfois et même souvent perdues par manque de connaissance, une mauvaise manipulation ou une défectuosité…….

 

Advertisements

Merci de commenter :)

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :